Angela Detanico/ Rafael Lain

Formé de l’association d’une sémiologue et d’un graphiste, le duo d’artistes brésiliens Angela Detanico/Rafael Lain (nés en 1973 et 1974) travaille l’épure, cherche la racine carrée de l’image, son dénominateur commun.

Souvent attirés par les phénomènes climatologiques ou astraux, ils confectionnent des travaux qui sont à lire autant comme des œuvres abstraites rechargées de sens que comme des cartes, des diagrammes, des cosmogonies mi-scientifiques, mi-symboliques.

Le principe du seuil entre ce qui est déchiffrable et indéchiffrable, reconnaissable et méconnaissable retient toute leur attention.

C’est dans cette curiosité linguistique et cognitive que se loge l’humanisme de leur pratique. Selon l'essayiste Edouard Glissant, ce dont le monde globalisé a tant et tant besoin, ce sont des traducteurs, prêts à faire le lien entre les cultures, prêts à s’intéresser aux logiques comme aux bizarreries de tous les idiomes qui ont cours sur notre planète.