La parfaite symétrie du prénom de l?artiste espagnol Pep Vidal, né en 1980, le prédestinait-il à devenir un artiste fasciné par les principes mathématiques gouvernant l?univers ?


Tour à tour conceptuel, minimaliste, surréaliste voire hyperréaliste, Pep Vidal qui a étudié les mathématiques à un haut niveau, menant notamment une thèse à l?université de Barcelone sur le calcul infinitésimal, s?est lancé tardivement dans un parcours artistique, riche de son expérience de la science. Ainsi, là où d?autres artistes nourrissant un même intérêt pour la science la respectent avec déférence, ou la manipule avec précaution, Pep Vidal s?en empare sans complexe et montre tout autant les extraordinaires perspectives qu?elle laisse entrevoir tout comme le côté rocambolesque de ce qu?on nomme la recherche fondamentale.


Ce faisant, il dresse un intéressant portrait de la science, dans son état actuel, général, qui apparaît comme un formidable outil dont l?homme, dans son génie, mais aussi son égarement, ne sait pas encore très bien que faire.


Est-ce que nous courrons au désastre (ne songeons qu?aux OGMs) ou est-ce que l?humanité trouvera là son salut ? Mystère et boule de gomme. L?avenir nous le dira. L?expérience nous éclairera.